Il existe de nombreuses bonnes raisons de suivre une formation en Big Data. Tout d’abord, la demande est extrêmement forte. Les entreprises de tous les secteurs recherchent des professionnels qualifiés, afin d’exploiter les données entreposées sur leurs systèmes. Le nombre de postes à pourvoir ne cesse d’augmenter, et cette tendance va se poursuivre dans les années à venir.

L’analyse de données constitue actuellement un dixième du marché global de l’informatique, mais en représentera bientôt un tiers. Pour beaucoup d’organisations, il s’agit désormais d’une priorité absolue. Et ceci concerne toutes les industries, puisque le Big Data est utilisé dans tous les secteurs : finance, fabrication, communication, logistique, santé, commerce de détail…

Déjà aujourd’hui, la demande en spécialistes dépasse largement l’offre de profils qualifiés sur le marché. Et ce phénomène ne fera que s’accentuer dans le futur, avec l’adoption massive de la Data Science et l’explosion du volume de données non structurées telles que les images, les sons ou les vidéos.

En toute logique, face à cette forte demande, les salaires proposés sont très attractifs. Les géants de la technologie comme Google, Amazon ou Facebook rémunèrent allègrement leurs Data Scientist, mais les entreprises de moindre envergure cherchent elles aussi à s’entourer d’experts en Big Data par tous les moyens. En France, un Data Scientist touche en moyenne 50 000 euros par an.

Write A Comment

fr_FRFrench